Le Kunstmuseum Basel

En raison de travaux de rénovation et de jonction avec le nouveau bâtiment, le bâtiment principal du Kunstmuseum Basel est fermé jusqu’à mi-avril 2016. Les espaces concernés par cette fermeture sont les salles d’exposition de la galerie et du cabinet des estampes, la salle d’étude du cabinet des estampes ainsi que la librairie située dans le bâtiment principal.

Durant la fermeture du bâtiment principal du Kunstmuseum Basel, des chefs-d’œuvre de l’art moderne seront présentés jusqu’à fin février 2016 au Museum für Gegenwartskunst à travers l’exposition De Cézanne à Richter – Chefs-d’œuvre du Kunstmuseum Basel. Les œuvres des maîtres anciens du Kunstmuseum Basel pourront être admirées au Museum der Kulturen Basel dans le cadre de l’exposition Holbein. Cranach. Grünewald – Chefs-d’œuvre du Kunstmuseum Basel.

Des œuvres d’art de la Fondation Emanuel Hoffmann sont présentées au Schaulager jusq'au 31 janvier 2016 dans l’exposition FUTURE PRESENT – Fondation Emanuel Hoffmann – Art contemporain de l’art moderne classique à nos jours.

Le Kunstmuseum Basel abrite l’une des plus importantes collections d’art publiques d’Europe. Célèbre dans le monde entier et doté d’une histoire singulière, son fonds comprend des œuvres du début du XVe siècle jusqu’à nos jours.

Au sein du Kunstmuseum Basel se trouvent la Galerie et le Cabinet des estampes (Kupferstichkabinett). Les œuvres picturales et les dessins des artistes du Rhin supérieur de 1400 à 1600 ainsi que l’art des XIXe et XXe siècles constituent les points forts de la collection du Kunstmuseum.

Le musée possède le fonds d’œuvres de la famille Holbein le plus riche au monde. La Renaissance est représentée, entre autres, à travers les œuvres de Konrad Witz, Martin Schongauer, Lucas Cranach l’Ancien et Matthias Grünewald. Ces premières pièces de l’histoire de la collection proviennent en grande partie du cabinet du collectionneur bâlois Basilius Amerbach. En 1661, la ville de Bâle en fait l’acquisition et les présente au public au sein du premier musée municipal au monde.

Les peintures de l’artiste bâlois Arnold Böcklin marquent un temps fort de la section consacrée au XIXe siècle. Le XXe siècle réserve une place de choix au cubisme (Pablo Picasso, Georges Braque, Fernand Léger), à l'expressionisme allemand et à l’expressionnisme abstrait, ainsi qu’à l'art américain depuis 1950. Les œuvres d’art contemporain sont, quant à elles, exposées au Museum für Gegenwartskunst.