Kupferstichkabinett (Cabinet des estampes)

La salle d'étude du Kupferstichkabinett (Cabinet des estampes) est fermée jusqu'à mi-avril 2016.

Grâce à un ensemble de près de 300 000 œuvres composé de dessins, d’aquarelles et d’estampes, le Kupferstichkabinett du Kunstmuseum Basel possède la collection publique d’art graphique la plus riche de Suisse. A l’échelle internationale, cette collection d’œuvres d’art sur papier compte parmi les plus remarquables.

Les premières pièces de la collection proviennent en grande partie du cabinet du juriste bâlois Basilius Amerbach (1533-1591) dont la ville de Bâle a fait l’acquisition en 1661, et de la collection de Remigius Faesch offerte à l’Université de Bâle en 1823.

Constituée d’épais portfolios regroupant des œuvres issues des ateliers des artistes du Rhin supérieur – de Holbein à Hans Bock l’Ancien –, la collection Amerbach confère un caractère singulier au fonds du Kupferstichkabinett. Jusqu’à une époque récente, elle a aussi joué un rôle déterminant dans la politique d’acquisition et de collection, notamment lors de l’acquisition d’un important ensemble de feuilles issues de carnets d’esquisses de Paul Cézanne.

Pour la période du XXe siècle, l’ensemble des œuvres de Joseph Beuys, Andy Warhol, Jasper Johns, Brice Marden, Bruce Nauman, Francesco Clemente, Georg Baselitz, A.R. Penck, Rosemarie Trockel, Martin Disler et de bien d’autres artistes permet de singulariser davantage la collection. La priorité accordée aux dessins dans la politique d’acquisition permet également au Kupferstichkabinett de se distinguer des autres collections existantes.

L’acquisition d’œuvres d’art contemporain est possible grâce au précieux soutien du fonds Karl August Burckhardt-Koechlin qui a mis en dépôt sa collection au Kupferstichkabinett.

Les pièces de la collection sont visibles régulièrement lors d’expositions temporaires et de présentations thématiques. On peut également les découvrir à travers les catalogues d’exposition et les catalogues de la collection. Il est possible de consulter des originaux dans la salle d’étude sur demande.