16.11.2013 - 16.02.2014

Jakob Christoph Miville (1786 - 1836)
Une peintre de paysages Bâlois entre Rome et Saint-Pétersbourg

Commissaire: Hans Christoph Ackermann, Anita Haldemann und Katja Herlach

Jakob Christoph Miville (1786–1836), Blick vom Muttenzer Steinbruch auf Basel und die Rheinebene, 1807/1809, Kunstmuseum Basel

Jakob Christoph Miville (1786 – 1836) était un peintre et dessinateur bâlois à l’activité internationale. Un séjour à Rome et des voyages dans les  Alpes ont fortement influencé ses premiers paysages héroiques. Toutefois, c’est en Russie (1809 – 1817) qu’il a développé sa propre sensibilité face à la nature: l’ampleur des paysages qu’il a pu admirer en Crimée et dans le Caucase, a inspiré son évolution vers le genre du paysage romantique. Le riche matériau d’étude rapporté avec lui, à son retour au pays, a constitué, en Suisse, la source de ses tableaux ultérieurs. En collaboration avec la Stiftung für Kunst des 19. Jahrhunderts (Fondation pour l’art du XIXe siècle) d’Olten, le Kunstmuseum Basel consacre pour la première fois à Miville et son cercle artistique une vaste exposition qui réunit des peintures et dessins issus de collections suisses et russes.

> Catalogue