18 avril - 08 août 2010

Gabriel Orozco

Commissaire: Bernhard Mendes Bürgi 

 

Cette grande exposition propose une vue d’ensemble de l’oeuvre de l’artiste mexicain né en 1962 : des installations, sculptures, photographies, peintures et dessins qui ont tous vu le jour entre le début des années 1990 et aujourd’hui. Orozco, qui est considéré comme l’un des artistes majeurs de notre temps, partage sa vie entre New York, Paris et Mexico- City. Caractéristique de sa génération, cette manière d’être sans cesse en déplacement, ce principe de mouvement perpétuel, se répercute de la façon la plus diverse dans son oeuvre, en parcourant un spectre qui va d’une trace de respiration que la photographie a su saisir sur le vernis d’un piano jusqu’à la Citroën DS reprofilée, découpée dans le sens de la longueur et réassemblée en véhicule monoplace. Orozco montre une prédilection pour la force d’expression de l’éphémère, il pointe son regard sur des situations et des matériaux insignifiants, dont il s’empare avec subtilité, légèreté et souplesse, en les combinant et en les manipulant pour les inscrire dans un contexte plus large. Toute sa démarche porte l’empreinte d’un nomadisme, d’une ouverture et d’une disponibilité constantes à l’instant, qui se cristallise en une image. Ainsi ses Working Tables, 1991–2006, de la collection du Kunstmuseum Basel réunissent-elles une multitude d’objets trouvés et petites sculptures exécutées à Mexico-City. Entre vue de l’atelier et image du monde, elles déclinent toute une variété de métamorphoses organiques et témoignent de l’indéfectible dynamisme de l’artiste. L’exposition est organisée par le Museum of Modern Art, New York, en collaboration avec le Kunstmuseum Basel, le Musée national d’art moderne – Centre Georges Pompidou Paris et la Tate Modern Londres.

Museum für Gegenwartskunst Kunstmuseum Basel